entete

Actualités

Grande marche de protestation à Ouagadougou

Mobilisée avec d'autres organisations, l'association Yelemani bat le pavé pour demander l'arrêt des OGM et du projet de moustiques génétiquement modifiés.

L'association Yelemani s'est à nouveau mobilisée pour une grande marche-meeting, organisée par le Collectif Citoyen pour l'Agro Ecologie (CCAE), le samedi 02 Juin 2018 à Ouagadougou.

L'objectif de cette deuxième marche qui se tient après celle de 2015, est d'attirer l'attention des autorités et de l'opinion publique nationale et internationale sur les risques du projet Target Malaria dont le but est de lutter contre le paludisme en détruisant la population des moustiques anophèles. Il s'agit d'une expérience qui devrait être mise en œuvre cette année 2018 au Burkina Faso, avec la reproduction et le lâcher de plusieurs milliers de « moustiques génétiquement modifiés ».

Cette Marche voulait également dénoncer le retour des OGM dans le pays, notamment le coton et le niébé bt. Rappelons que le Burkina Faso, avait réussi à se débarrasser de la compagnie américaine Monsanto, laquelle avait introduit son coton Bt dans le plus grand secret. 

Discussion avec les étudiants de l'université Pr Joseph KI ZERBO de Ouagadougou le 11 mai 2018.

L'association Yelemani, qui se bat pour une souveraineté alimentaire du Burkina, a activement pris part à cette manifestation. Mobilisée pour l'organisation de cette Marche de protestation, Mme Blandine Sankara, Coordonatrice de Yelemani et par ailleurs Coordonnatrice de la Marche, a mené avec ses camarades du CCAE plusieurs actions pour une réussite totale de l'activité. On peut citer entre autre, l'organisation des rencontres préparatoires, l'animation de la conférence de presse qui annonçait la Marche, l'échange avec des étudiants au sein de l'université Pr Joseph KI ZERBO de Ouagadougou,les interviews accordés à divers organes de presse afin de donner une meilleure visibilité à l'activité, etc.

Parties très tôt de leur localité à une trentaine de Km de Ouagadougou, les productrices de Yelemani sont également venues se joindre à d'autres organisations paysannes et des militants venues des quatre coins du Burkina-Faso, de pays voisins et européens pour dire non à la volonté de faire du Burkina Faso une terre expérimentale des OGM.

Ensemble avec d'autres femmes maraîchères, des membres d'organisations paysannes, d'ONG, des élèves et étudiants, etc. elles ont fait tout le parcours de la marche et assisté de bout en bout le meeting tenu à la Place de la Nation avant de reprendre la route pour le retour dans leur localité en début d'après-midi.

Les producteurs et productrices de Yelemani à la marche du 2 juin 2018.
Conférence de presse du 15 mai 2018 pour annoncer la marche contre les OGM.
Visite de l'équipe Association le Paradis de Bobo ...
Yelemani marchera contre les OGM le 2 juin 2018
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
vendredi 19 octobre 2018

Image Captcha