entete

Actualités

L’EXPERIMENTATION DE YELEMANI A LOUMBILA : une initiative pour promouvoir la souveraineté et la sérénité alimentaire à travers un groupe de femmes.

l'Association Yelemani mène un projet de souveraineté et de sérénité alimentaire depuis 2012 à Loumbila, dont la coordonatrice est Madame Blandine Sankara. Cette structure expérimente un potager où un groupe de femmes met en pratique les principes de l'agro-écologie. Ce, dans l'optique de les rendre autonomes d'une part et d'autre part amener les communautés à agir pour une alimentation saine avec des produits agro-écologiques.

 

b2ap3_thumbnail_photo-lgumes-yel.jpg

Contribuer à la réflexion sur la problématique de la souveraineté alimentaire, tel est l'objectif de l'association Yelemani. C'est pourquoi, elle expérimente cette ferme agricole à Loumbila, dans laquelle elle fait la promotion des produits locaux dans le domaine de l'alimentation, avec la vision que la ville doit tirer économiquement la campagne. Sur le potager, chaque femme dispose d'une dizaine de planches pour ses cultures. Les produits cultivés de façon permanente sont les légumes (aubergine, tomate, carotte, oignon, concombre, navet, radis, salade) et les épices (piment, basilique). Avec la pratique de l'arboriculture fruitière, Yelemani proposera bientôt des fruits.

Pour plus d'efficacité

b2ap3_thumbnail_compost.JPGEn vue de rendre les productrices de la ferme plus efficaces, Yelemani leur permet de recevoir différentes formations en termes de renforcement de capacités. Il s'agit entre autres de la formation en techniques de compostage, dans le suivi de leurs cultures, en jardin hors sol, en techniques de protection des cultures et de l'environnement, en techniques de recherche de marché, en techniques de gestion participative, en esprit coopératif, etc. elles participent également à des voyages d'étude pour acquérir plus d'expériences.

                                             Valoriser le marché local


b2ap3_thumbnail_photo-tomate.JPGLa stratégie de Yelemani d'accès des produits au marché est de rapprocher directement le producteur du consommateur afin de limiter les intermédiaires, dans le but de maximiser le revenu du producteur. C'est pourquoi, elle participe à des initiatives de vente (marchés organisés ou livraison à domicile ou au lieu de travail) qui lui donnent l'opportunité d'approvisionner ce marché local. C'est le cas par exemple du marché de dimanche au Bar K (bar restaurant situé à Koulba) et du marché de Loumbila qui a lieu tous les trois jours. Selon une des productrices,« Participer aux marché nous aide beaucoup. Nous gagnons de l'argent et cela nous permet de payer les frais de scolarité de nos enfants et leurs payer des habits »


Pour les femmes, c'est grâce à l'association yelemani qu'elles ont connu ce que c'est que l'agro-écologie et arrivent à avoir des revenus substantiels grâce à l'organisation des différentes opportunités de vente.


La démarche de Yelemani est salutaire en ce sens qu'elle développe l'esprit d'autonomie chez ses productrices et leur inculque en même temps des techniques agricoles qui respectent et protègent l'environnement et l'être humain!

YELEMANI ET LA VENTE DES LEGUMES : du Bar K au r...
ENTRETIEN AVEC MONSIEUR YAYA SEBOGO, STAGIAIRE A L...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
dimanche 27 septembre 2020

Image Captcha